À chaque rentrée estivale, c’est la même chose : les impôts tombent ! Pourtant, vous le savez puisque vous avez réalisé votre déclaration courant mai/juin avant l’été. Comment faire pour payer le moins d’impôts possible ? C’est la grande question du jour.

L’astuce principale consiste à investir !

Pour réaliser les économies d’impôts les plus intéressantes, il est important d’investir. Plusieurs sortes d’investissement peuvent avoir lieu comme :

  • L’investissement dans les travaux d’économie d’énergie. Si vous êtes propriétaire d’un ou plusieurs logements, alors vous pourrez réaliser de belles économies d’impôts. Pour bénéficier de ce crédit d’impôt pour la transition énergétique, il faut que le logement où les travaux vont être réalisés soit achevé depuis plus de 2 ans. Cela va vous accorder le montant de 30% des dépenses que vous aurez effectuées. Il faut surveiller le plafond pour chaque dépense : il ne faut pas dépasser les 8000€ de dépenses si vous êtes une personne seule et 16000€ si vous êtes un couple. À compter de 2019, un changement va intervenir : le CITE va être versé sous la forme d’une prime, dès que les travaux auront été réalisés. Pour que les travaux soient validés et que votre réduction fiscale vous parvienne, il faut sélectionner une entreprise RGE. C’est une certification pour “Reconnu Garant de l’Environnement”.
  • L’investissement dans un bien immobilier. C’est une solution très appréciée par de nombreux investisseurs puisque les économies fiscales vont être très importantes. Grâce à la mise en place de plusieurs lois par le gouvernement français, les investisseurs vont pouvoir obtenir des réductions fiscales très intéressantes. L’essentiel à retenir est la loi Pinel. Elle consiste à l’investissement dans un bien immobilier dans le but de le louer. Plusieurs conditions sont à respecter, comme le montant du loyer et les zones où vous souhaitez investir (le montant ne sera pas le même en fonction des zones). Le logement que vous louez dans le cadre de la loi Pinel ne doit pas être habité par le propriétaire (donc vous) pendant une certaine période. La durée minimale de location va être de 6 à 9 ans. Celle-ci peut être extensible une seule fois, c’est-à-dire, aller jusqu’à 9 ou 12 ans. La réduction d’impôt continuera de s’étaler sur la même période. C’est une réduction qui peut aller jusqu’à 21%. Une limite de l’investissement est fixée : 300 000€. Le propriétaire ne peut pas excéder deux logements par an avec le dispositif Pinel.

    Si vous êtes plutôt des loueurs de logements immobiliers meublés, sachez qu’avec la loi Bouvard, vous avez l’occasion d’avoir une réduction fiscale également. Celle-ci sera moins importante qu’avec le dispositif Pinel, mais elle demeure intéressante : 11%. Si vous êtes un LMNP, il est possible, toujours, dans le cadre de la loi Bouvard, de récupérer la TVA.

Nous vous avons présenté deux solutions majeures pour réaliser de belles économies fiscales. Articulées autour de l’investissement, ce sont des solutions intéressantes qui vont baisser le coût final de votre impôt sur le revenu.

En avant vers d'autres articles :